Loading

Transit chaud à Santiago

Autrefois le symbole du miracle économique sud-américain, le Chili et particulièrement Santiago vit présentement des heures difficiles. Depuis octobre 2019, les manifestations hebdomadaires contre le président et son gouvernement attirent toujours de plus en plus de citoyens fatigués par des années de corruption. On sait que l’économie du Chili a, depuis quelques décennies, démontré une certaine vigueur mais l’écart entre les riches et les pauvres s’intensifie plus que jamais. Et c’est dans ce contexte que je me suis retrouvé dans le feu de l’action en janvier dernier. L’ambiance au centre de la ville y était, spécialement le vendredi soir, complètement folle; tout y était, des manifestants masqués lançant des cocktails Molotov jusqu’à la police anti-émeute, leurs bombes lacrymogènes, et des chars blindés. La ville a beaucoup changé; des graffitis sont apparus en grand nombre sur plusieurs structures et bâtiments, les vitrines de banque sont maintenant placardées, et souvent, même si les restaurants et bars sont ouverts, les stores de métal sont descendus afin de protéger le lieu et la clientèle.

Vestige d’une crise…

Que ce soit à cause de la révolution sociale de toute une nation, ou d’une pandémie mondiale comme celle créé par la Covid 19, les villes et pays vivent parfois des moments pénibles pour ses citoyens et bien sûr pour l’industrie touristique. On espère que le Chili se placera en bonne position pour reprendre son air d’aller, par qu’il faut l’avouer, la ville de Santiago et le pays en entier ont plusieurs atouts pour plaire.


Que faire :

  • Se rendre au palais de la Moneda, rendu célèbre au cours de septembre 1973 lors du coup d’état de Pinochet contre Allende, président de la république à ce moment. Ce magnifique bâtiment, récemment rénové, est à distance de marche de la célèbre Plaza de Armas, véritable cœur de la cité, là où on retrouve aussi la cathédrale, le bureau de poste et le palais de justice.
  • Prendre le funiculaire et se rendre au sommet de la colline ou Cerro San Cristobal. Cette montagne, d’une altitude de près de 1000 mètres et située en plein centre de la ville, offre un panorama imprenable de la ville, avec d’un côté la partie ancienne et de l’autre, le nouveau Santiago avec son allure prospère de ses hauts gratte-ciels au design contemporain.
Plaza de Armas

Où manger :

Bocanariz

C’est connu, le Chili est un grand producteur et exportateur de vins. Dans ce charmant bar à vin situé dans le plus beau quartier de la vieille ville, de jeunes et passionnés sommeliers mettent en valeur leurs meilleures sélections de vin de la région, le tout accompagné d’une carte simple mais riche en saveur. Une belle vitrine du savoir-faire chilien.

Sarita Colonia

Un lieu résolument théâtral de par sa déco mais aussi de par l’enthousiasme et la répartie des serveurs, Sarita Colonia accueille une clientèle attirée par un menu créatif, un espace complètement éclectique et une ambiance survoltée.

Restaurant Sarita Colonia

Viña Vik

La région des vins au Chili se trouve principalement au centre du pays, jamais loin de Santiago. Voici un endroit qui vaut la peine de louer une voiture et descendre vers le sud pendant deux heures afin d’y trouver le vignoble Vik. Un peu comme pour les parfums, avec des contenants presqu’aussi important que le contenu, on voit qu’aujourd’hui les vignobles qui se démarquent le font évidemment par la qualité de leur vin mais aussi par une architecture audacieuse des dépendances du domaine. Le restaurant du vignoble Vik ne fait pas exception; véritable cube de verre, adjacent à un bâtiment principal tout béton et d’où on aperçoit les multiples cuves en acier inoxydable, ce lieu très moderne est en parfaite harmonie avec la nature qui l’entoure. C’est l’endroit idéal pour un late lunch accompagné d’une sélection de leurs vins signature.

Fontaine refroidissante du vignoble Vik
Installation et cuves du vignoble Vik
Restaurant du vignoble Vik
Terrasse du restaurant Vik
Section lounge et boutique d’artisanat du restaurant Vik

Où dormir :

Hotel Cumbres Lastarria

Avec maintenant quatre établissements au Chili, les hôtels Cumbres offre un excellent rapport qualité prix. De plus, chacun de leurs hôtels ont une personnalité bien à eux. Celui de Lastarria par exemple révèle un aménagement moderne et ce dans un quartier vieillot, à l’allure plutôt bohème; heureux mariage. La terrasse sur le toit offre des vues plongeantes sur la vieille ville et la colline Santa Lucia tout juste à côté.

Extérieur de l’hôtel Cumbres Lastarria

The Singular

Aussi située dans le quartier historique de Lastarria, cette adresse boutique est celle du raffinement et de l’élégance. Les vieux murs de ce quartier donne un charme indéniable à cet établissement. Beaucoup plus intéressant à mes yeux de séjourner dans ce secteur que dans la partie moderne de la ville où se trouvent des hôtels tels le Ritz-Carlton ou le W.

Hall de l’hôtel The Singular

Vik Chile

Avec un hôtel à Milan et trois en Uruguay, ce petit groupe hôtelier vient de s’établir dans la région des vins, en plein cœur du Chili. Seulement à deux heures de route de Santiago, ça vaut la peine de s’y installer pour deux jours et ainsi profiter d’un calme et d’un paysage inégalé. L’hôtel peut nous faire penser en quelque sorte à un vaisseau spatial mais à l’intérieur, tout est conçu pour mettre en valeur la beauté de la nature qui l’entoure.

Pavillon principal de l’hôtel Vik
Piscine de l’hôtel Vik
Terrasse de l’hôtel Vik Chile

Que ce soit dû aux tensions sociales au Chili, et surtout à cause de la Covid 19 qui nous cloue chez-soi ces temps-ci, on comprendra que ce n’est pas présentement le temps de visiter ce pays d’amérique du sud. Mais quoi de mieux qu’un peu ou beaucoup de temps libre pour planifier ce prochain voyage…

rgermain

rgermain

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: