Loading
San Miguel de Allende

San Miguel de Allende, un côté bohème chic du Mexique

Lorsque ça fait quelques fois que tu lis dans des magazines tels Travel + Leisure ou Condé Nast Traveler que San Miguel de Allende se retrouve systématiquement dans le top-3 des villes préférées dans le monde, il doit y avoir quelque chose. Pour ce qui est des atouts qu’elle n’a pas, allons-y pour la plage et la mer, ce qui est un peu contraire à la vision qu’on a quand on pense « vacances au Mexique ».

Pour ce qui est du reste, cette charmante petite ville de 60 000 personnes, fondée en 1542, bénéficie d’un climat idéal,  tempéré et ensoleillé à l’année, dû à son altitude, et d’une douceur de vivre inégalée dans ce pays. C’est probablement une des raisons pour lesquelles elle est choisie par tant d’Américains pour y passer quelques mois par année.

Men to the left because Women are always right!

Au cours des cinq dernières années, j’y suis allé à trois reprises pour apprécier ce lieu  et chaque fois, je suis conquis par un milieu si inspirant et vibrant pour les artistes, et où on a l’impression que le temps s’est arrêté pendant des siècles. Les rues sont en pavés, les mêmes depuis toujours, les façades de maisons sont méticuleusement restaurées selon les normes de l’UNESCO et il y a un grand respect pour s’assurer que l’implantation de certaines bannières et leurs affiches n’altèrent en rien l’authenticité du lieu. Et en même temps, derrière les portes de bois sculptées, on retrouve les restaurants les plus branchés, des petits cafés bio, des galeries d’art, ou des magasins de meubles originaux.

Église La Parroquia

Église La Parroquia

Centro cultural Ignacio Ramirez

Centro cultural Ignacio Ramirez

Centro cultural Ignacio Ramirez

Centro cultural Ignacio Ramirez

Dans ce lieu, pas de resort, mais plutôt des hôtels de charme ou des hôtels-boutique comme le Mathilda ou de luxe comme le Rosewood. Pas plus qu’on y retrouve de gated community, mais on y retrouve des petites maisons historiques où l’on vit en symbiose avec les locaux en adoptant leur style de vie plutôt décontracté. Qu’est-ce qu’on fait là-bas? On peut y suivre des cours d’espagnol dans des écoles comme Habla Hispaña, ou on peut aussi s’adonner à la sculpture ou à la peinture dans une ancienne usine devenue La Fabrica, un extraordinaire hub de culture dans la ville.

Hotel Mathilda

Hôtel Mathilda


Que faire ?

  • Passer du temps à la Fabrica la Aurora, véritable laboratoire d’artistes.
  • Aller faire ses emplettes au Mercado Organico, un marché biologique, pour l’ambiance et la variété des produits qu’on y trouve.

 

Où manger ?

Quince Rooftop

Une terrasse sur un toit avec une vue fantastique sur la parroquia (en français : paroisse), la cathédrale, symbole omniprésent de la ville. Ambiance survoltée.

Via Organica

Petit café adjacent à une épicerie du même nom; les produits sont frais, biologiques et toute une clientèle d’« expats » s’y retrouve pour le lunch.

Aperi

Restaurant de l’hôtel Dos Casas. Mariage réussi d’une cuisine scandinave avec celle du Mexique moderne.

The Restaurant

Restaurant plutôt « chico » qui organise une burger nights avec DJ  les jeudis soir.

La Mezcaleria

Petit restaurant de quartier qui réserve de belles surprises de par la qualité de sa nourriture autant que par sa présentation

 

Où dormir ?

Hôtel Rosewood

Si on n’y séjourne pas, aller prendre un verre sur le toit-terrasse est un incontournable à San Miguel. Vue mémorable sur la parroquia et l’ensemble de la ville.

Hôtel Mathilda

Hôtel au design moderne dans un écrin de bâtiments historiques. Son restaurant Moxi est parent du célèbre Pujol à Mexico City.

rgermain

rgermain

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: