Loading

Pas de souci à Bali!

Bali en voilà une destination difficile à suivre…Après quelques visites à cet endroit paradisiaque depuis presque 20 ans, si il est facile de trouver ses points de repères, force est de constater que cette petite île de l’Asie du Sud-Est subit des pressions extraordinaires dûs à la constante augmentation du tourisme internationale. On aurait aimé que Bali conserve cette réputation du petit secret bien gardé plus longtemps, mais c’est plutôt en explorant l’intérieur de son territoire qu’on peut maintenant partir à la recherche du trésor, parce que des trésors, il y en a encore.

Cocktail time au Potato Head

On ne peut qu’être envouté par l’harmonie qui règne dans ce lieu où la musique, la danse, les offrandes et les temples petits et grands font parties intégrantes de cette province de l’Indonésie. Même si les gens de toutes les religions cohabitent admirablement bien à Bali, l’Hindouisme reste la religion la plus pratiquée sur cette ile qui compte un peu plus de quatre millions d’habitants.

Le beach club The Lawn à Canggu

Si à première vue, Bali peut sembler très commerciale et envahie par des hordes de touristes, il est encore possible, heureusement, de trouver son coin de paradis. Il faut évidemment éviter les tout-inclus de la région de Nusa Dua, la ville de Kuta ou même certains secteurs de Seminyak ou Ubud, et se diriger plutôt vers les secteurs de Canggu avec ses commerces et restaurants branchés ou la partie nord de l’île avec à l’ouest un parc national et à l’est le fameux volcan Agung ou encore sur la partie extrême sud de l’île en direction de Uluwatu.

Que faire :

  • Il y a de ces adresses qui valent le détour comme Gaya Ceramic, petit magasin hors circuit à l’extérieur du centre d’Ubud, où ses artisans y fabriquent de la vaisselle ou chaque pièce est unique. Si ce n’était pas si fragile, mes valises en auraient été pleines! A noter qu’on retrouve plusieurs de leurs créations dans les meilleurs hôtels et restaurants de Bali.
  • Se rendre à la partie sud de l’île pour y découvrir Padang Padang, cette plage de surfers où on y retrouve une ambiance un peu bohème. Pour la petite histoire, c’est à cet endroit où une partie du film Mange Prie Aime mettant en vedette Julia Roberts a été tournée. Dans le même secteur de l’île, un après-midi au Sunday’s Beach Club est pas mal, pas mal agréable…On y prend le lunch, on profite de la journée en se baignant dans une eau cristalline, on regarde le coucher de soleil et on Termine par une tournée de tapas. Grosse journée.
Des temples, petits ou grands, partout à Bali
Sundays Beach Club

Où manger :

Locavore

Nommé la meilleure table d’Indonésie, et une des 50 meilleures d’Asie, Locavore offre une cuisine moderne préparée avec soin par un chef étoilé originaire des Pays-Bas. Un haut lieu de raffinement servi dans un cadre décontracté en plein cœur du brouhaha d’Ubud.

Mauri

Parce que le chef propriétaire est italien, parce qu’il a travaillé aux fourneaux du Ritz Carlton de Bali et qu’auparavent il avait fait ses classes à Montréal, on adore ce restaurant blanc, aux plafonds hauts, à la cuisine et au service irréprochables.

Restaurant Mauri

Sea Circus

Il y a de ces endroits où on se demande lorsqu’on y entre si ils n’ont pas été conçus pour faire les meilleures photos sur Instagram. Sea Circus fait partie de ceux-là. L’endroit est pétillant et comble de bonheur, on y mange très bien. Idéal pour le petit-déjeuner ou le lunch. Dans le même style, il y a le Shelter, petit café au menu entièrement biologique.

Où dormir :

Bambu Indah

C’est l’histoire d’un canadien du nom de John Hardy qui après avoir fait fortune dans l’industrie de la joaillerie, décida de se lancer dans la construction d’un petit hôtel de 11 chambres mettant en valeur les vertues du développement durable. Ma chambre était la Sumba, réplique d’une maison entièrement construite en bambou; vraiment exceptionnelle comme expérience. Autours de ce concept, Hardy y a ajouté au fil du temps, une école et une ferme qui sont devenues des exemples du comment faire mieux.

Mini bar à la chambre de l’hôtel Katamama

Hôtel Katamama

Bien sûr, Bali est souvent associée à sérénité, paix et ou méditation. Mais pour ceux qui aime l’action, l’hôtel Katamama en offre plein la vue. Situé à deux pas de la mer, cet hôtel fait partie intégrante du Potato Head Beach Club, propriété du même groupe, et qui offre un espace avec piscines, bars, restaurants où le beautiful people de l’île se retrouve pour y flâner en écoutant la musique des meilleurs DJ’s.

Bord de plage à Seminyak

Aman Resorts

C’est connu les groupes hôteliers les plus prestigieux ont tous des établissements sur l’île de Bali. Tous se rivalisent pour attirer la clientèle fortunée venant de tous les continents. Que ce soit le groupe Aman, avec le Amandari et Amankila, Four Seasons avec celui de Sayan à Ubud ou celui de la baie de Jimbaran, ou les Oberoi, Como, ou Bulgari, il est assuré qu’un séjour dans un des ces hôtels contribue à garder la réputation de Bali comme un paradis sur terre. A condition d’y payer le prix…

Musicien d’un jour à l’hôtel
rgermainauteur

rgermainauteur

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: