Loading

Nouvelle-Zélande, île du sud, format pleine nature

100% pure New Zealand, une promesse de marque tout à fait cohérente avec ce pays. Près de 5 millions d’habitants pour 40 millions de moutons.

Des moutons partout.

De la nature mur à mur, une flore et une faune unique, des paysages qui nous laissent sans mot, un paradis des sports extrêmes tels le Bungee, le rafting, le sky diving, et aussi des vignobles comme le réputé Amisfield produisant d’excellents Sauvignon et Pinot Noir…La meilleure façon de découvrir ce pays et de faire la différence entre un voyageur et un touriste ? Certainement le camping car!

La Nouvelle-Zélande en campeur, way to go!

J’avais visité l’île du nord il y a quelques années, un environnement complètement différent, plus vert, plus vallonneux, avec un climat sub tropical et une culture maorie très présente. Il y a évidemment l’attrait de la métropole Auckland et de la capitale du pays, la charmante ville de Wellington.

l’île du Sud quand à elle reste l’endroit où la nature est reine. Elle nous offre des paysages dramatiques avec des montagnes au sommets enneigés, des lacs aux eaux turquoises, et des villes au cachet brittanique comme Christchurch ou à l’ADN d’aventure comme Queenstown.
Entre ces deux pôles urbains, la route sinueuse nous surprend à chacune de ses courbes.

Que faire :

  • Christchurch a subi un tremblement de terre dévastateur en 2011, et presque 10 ans plus tard, c’est assez surprenant de voir encore des vestiges de ce triste événement. Plusieurs espaces vacants dû à la démolition d’edifices sont bien présents au cœur du centre ville; d’imposants bâtiments historiques tels la cathédrale sont en mode reconstruction ou simplement en attente de solution et/ou de financement. Le musée Quake City est un incontournable à visiter pour bien comprendre l’origine, la violence de l’impact et les conséquences de celui-ci.
  • Mémorial à la mémoire des victimes du tremblement de terre de 2011.

  • Milford Sounds, qualifié à raison comme la 8ème merveille du monde, reste probablement un des lieux naturels les plus appréciés et visités au monde. Prévoir une journée pour s’y rendre et revenir en voiture, camping car ou bus. Il y a aussi la possibilité de visiter ce site déclaré patrimoine de l’Unesco par avion ou hélicoptère si le temps le permet.
  • Milford Sounds

  • Dans le même créneau nature et vue époustouflante, atteindre le sommet du centre de ski de la chaîne de montagne The Remarquables à deux pas du centre ville de Queenstown est un must. On a l’impression d’y voir l’île du sud au complet, ses lacs et ses montagnes.
  • Vue du sommet de la chaîne de montagnes The Remarquables.

  • Les environs de Queenstown sont riches en diversité. Bien sûr, il y a une panoplie d’activités sportives, mais on y retrouve aussi de magnifiques vignobles comme celui de Amisfield mentionné plus haut, ou le charmant village de Arrowtown, ancienne mine d’or qui a connu ses heures de gloire dans la première moitié du siècle dernier.
  • Restaurant du vignoble de Amisfield.

Où manger :

Fiddlesticks

Curieusement pour une ville de l’importance de Christchurch, les bonnes adresses resto se font plutôt rare. Quand on en trouve, on les garde! Belle ambiance, service chaleureux, terrasse pour l’apéro.

Rata

La nouvelle-Zelande, on le sait, c’est loin de tout. Et depuis toujours, on produit et on mange local. Le chef Josh Emett, un élève de Gordon Ramsay, est passé maître pour mettre en valeur la diversité culinaire du pays. Une des meilleures adresses au pays, en plein cœur de la pétillante ville de Queenstown.

Façade du restaurant Rata à Queenstown

Où dormir :

Wilderness

Dans certaines parties du pays, il y a des lodges fabuleux, souvent nichés sur des sites naturels exceptionnels. Je pense au Blanket bay, Matakauri ou Azur. Il reste que la meilleure façon de visiter le pays est en camping car pour bien profiter de la beauté sauvage des paysages. On découvre le pays en roulant à notre rythme et en s’arrêtant pour s’installer, spontanément, à l’aventure, presque partout au bord d’un lac, de la mer ou au pied d’une montagne. C’est comme ça que ça se passe là-bas. Cette façon extrêmement populaire de visiter la Nouvelle-Zélande se fait aussi avec la compagnie de location de campeurs Britz ou Maui.

Jucy 

Parce que c’est drôle et inusité, il faut admettre que le groupe Jucy a le sens du marketing. Ces hôtels sont abordables, jeunes, colorés, animés de lieux publiques où on aime passer du temps. Le groupe Jucy  est à la base réputé pour la location de voitures et de petits campeurs rose et vert, à l’allure néo-bohème, que l’on voit partout sur les routes de la Nouvelle-Zélande.

Elephant Rocks

rgermainauteur

rgermainauteur

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: