Loading

Minneapolis, porte d’entrée du Midwest

Décidément, après des visites à Pittsburgh et Détroit, villes souvent catégorisées comme de classe B aux Etats-Unis, me voilà dans une autre, Minneapolis! je ne sais pas si c’est la gestion des attentes, qui faut le dire sont plutôt basses, mais je découvre à chaque fois dans ces endroits une certaine effervescence et créativité dans plusieurs domaines. Une des choses que j’ai constaté est l’importance de la communauté scandinave dans toute la région; des milliers d’immigrants,  principalement d’origine suédoise, se sont installés au Minnesota au début du 20ème siècle. Attirés par le rêve du Nouveau Monde, mais aussi par un climat et une agriculture similaires à leur pays d’origine, ces immigrants ont certainement façonné la démographie de Minneapolis, avec comme résultat, une région qui est aujourd’hui un bastion libéral et démocrate dans une partie du pays historiquement plus conservatrice.

Avec sa ville jumelle de St-Paul, tout juste située de l’autre coté de la rive du Mississippi, Minneapolis a longtemps été synonyme de ville de congrès ou de sports de par ses infrastructures et ses multiples stades; aujourd’hui c’est aussi à travers la culture et l’architecture que cette région tente de se démarquer. Le théâtre Guthrie imaginé par Jean Nouvel, le même architecte que le nouveau Louvre à Abou Dabi, est maintenant devenu une attraction en soi avec sa salle au fenêtres jaunes et sa terrasse en porte-à-faux avec vue sur le Mississippi. Le Walker Art Center, dessiné par la firme Herzog & De Meuron, fait courir les foules de par sa collection d’art contemporain, ses jardins de sculptures extérieures et son architecture. le MIA, Minneapolis Institute of Art, surprend par la richesse de sa collection permanente et de ses expositions . Et finalement le American Swedish Institute, témoin de l’importance de cette communauté scandinave dans cette région des USA. 

Une des œuvres emblématiques du jardin de sculptures de Minneapolis.

Concernant le climat, il peut y faire très chaud en été et aussi très froid en hiver; ça me rappelle quelque chose…Mais la population a su, tout comme nous, apprivoiser ces grandes différences climatiques en prenant avantage été comme hiver, en kayak ou en patins, des milliers de lacs de la région. 

American Swedish Institute



Que faire :

  • Impossible de se rendre dans cette ville sans mettre les pieds à Paisley Park, le complexe musical construit par Prince en 1987. On y retrouve un studio d’enregistrement, des espaces pour jammer et faire la fête ainsi que des salles multifonctionnelles où le prolifique artiste y tournait en toute liberté ses vidéos et films. C’est aussi à cet endroit que Prince y a vécu durant les dernières années de sa vie. Je croyais que Graceland était la quintessence du mauvais goût, mais là, je suis obligé d’admettre que la maison d’Elvis a maintenant une compétition féroce!  
  • North Loop, tout juste le long du Mississipi est le quartier inspirant pour ses galeries d’arts, boutiques et restaurants aménagés dans des anciens entrepôts.  MartinPatrick3 est probablement le plus beau magasin pour homme qui existe de tout ce que j’ai vu; la sélection de vêtements, de montres ou autres objets est tout simplement hors du commun. Aussi, Askov Finlayson qui propose des collections de vêtements destinés à bien affronter le froid, avec style. 
Façade plutôt institutionnelle du studio et résidence de Prince, Paisley Park 
Fabuleux magasin pour homme, MartinPatrick3 dans le North Loop

Où manger :

Young Joni

Quand un des meilleurs chefs de la ville se met à faire de la pizza, ça donne ça. Ambiance chaleureuse, ce restaurant toujours bondé, offre les meilleures combinaisons d’ingrédients pour un produit top niveau. La pizza coréenne vaut quasiment à elle seule le voyage…

Section bar du restaurant Young Joni

Martina

Un peu d’Argentine dans ce restaurant de quartier qui propose une cuisine sur feux de bois, inspirée par les Asados. Son bartender qui vient d’être nommé un des meilleurs au pays, invente des cocktails complètement fous.

Où dormir :

Hotel Hewing

Ce petit groupe hôtelier du nom de Aparium crée de petits bijoux d’établissements aménagés dans de anciens bâtiments dans des centres-villes tels que Milwaukee, La Crosse, Detroit ou Memphis pour nommer que ceux-ci. La propriété de Minneapolis, situé en plein coeur du North Loop, met en valeur la nordicité. Endroit pourtant bien chaleureux.

Hôtel Hewing





rgermainauteur

rgermainauteur

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: