Loading

Israël, petit pays, grandes découvertes

Shopping à Nazareth

Shopping à Nazareth

Au Canada, on parle souvent de nos deux solitudes. En Israël, je peux vous confirmer que le concept des deux solitudes est poussé à l’extrême. Il y a Tel-Aviv, cette vibrante capitale du monde, avant-gardiste et dotée d’une grande ouverture, et il y a le reste du pays où nous avons souvent l’impression de plonger dans l’Ancien Testament. Et puis, il y a le judaïsme/l’islam, l’hébreu/l’arabe, le bikini/le hijab, la physionomie des habitants, leur style de vie, leur vision de l’avenir, etc.

Nazareth – c’est à se demander ce que Jésus est allé faire là – est la plus grande ville arabe d’Israël avec une population de 70 % de musulmans et 30 % de chrétiens. Nazareth se veut aujourd’hui le berceau actuel de la cuisine arabe-fusion au Moyen-Orient.

Bethléem, en Palestine, où l’on peut vivre l’expérience presque traumatisante, mais certainement mémorable de traverser le mur et ses checkpoints, est un rappel de ce que le mur de Berlin pouvait représenter à l’époque.

Jérusalem, ville à l’ambiance religieuse survoltée, et sa vieille ville fortifiée, moins grande en superficie que le Vieux-Québec, révèlent des contrastes encore plus frappants où chacun vit sa religion intensément avec ses propres habits; le voile, la kippa ou le chapeau, c’est selon… Les trois quartiers bien délimités et densément peuplés se définissent comme islamiques, chrétiens et juifs.

Jérusalem

Jérusalem

Et à travers tout ça, on y trouve évidemment des trésors historiques ou plus contemporains tel le musée Yad Vashem, sur l’holocauste, de l’architecte israélo-canadien Moshe Safdie (Musée des beaux-arts à Ottawa, Musée de la civilisation à Québec, Habitat 67) qui à lui seul vaut quasiment le voyage à Jérusalem.

L’accueil de chacune de ces communautés locales envers les étrangers est remarquable. Toutefois, on espère un jour que ce constat s’applique aussi entre elles. À suivre…

Tel Aviv

Tel Aviv


Que faire ?

  • Traverser le mur de sécurité et rejoindre la Basilique de la Nativité à Bethléem.
  • Gravir le mont des Oliviers.
  • Lire son magazine préféré en se laissant flotter dans la mer Morte.

 

Où manger ?

Machneyuda

Ambiance totalement électrique; cuisine du marché préparée par une équipe créative, ambiance de fête comme si c’était le Nouvel An.

Oratorio

Situé à l’intérieur du Arts Complex Luxury Hotel, ce restaurant est l’escale parfaite après une journée de visite à Zikhon Yaakov, petit village bordé de restaurants et cafés au cœur de la route des vins.

 

Où dormir ?

Hôtel Mamilla

Hôtel design en plein cœur de Jérusalem; création de Moshe Safdie et Piero Lissoni. Toit-terrasse avec vue incroyable sur la vieille ville.

The Efendi Hotel

Palais ottoman transformé en hôtel de charme en plein cœur de cette petite ville de pêcheurs. Tout juste à côté, le célèbre restaurant de poissons, Uri Buri, d’Acre.

rgermain

rgermain

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: