Loading

Go West!

Je dois avouer que l’idée de prendre l’avion pour aller ailleurs me chicote pas mal ces jours-ci…Et tiens pourquoi pas en profiter pour s’évader chez nous, dans l’ouest canadien pour une semaine ou deux. C’est ce que j’ai fait au début de l’automne en me rendant directement en Colombie-Britannique pour un road trip à saveur plus ou moins locale, car on est chez-nous, mais en même temps, on se sent loin. Bon, ce n’est pas l’exotisme des vieux pays, ni l’ambiance à la fête du sud, il n’en demeure pas moins excitant d’explorer les facettes inconnues de l’ouest du pays.
Un total de 15 jours, des environnements et des vues différentes; quatre jours sur l’île de Vancouver, principalement Tofino, une nature frappante, d’une grande pureté; quatre jours à Vancouver, la parenthèse urbaine; trois jours à Whistler, des montagnes, des rivières, et des ours; et finalement quatre jours dans la vallée de l’Okanagan, des lacs et de réputés vignobles.

Sur la plage Chesterman, avec le Wickaninnish Inn en arrière plan

Mes premières impressions? Tofino sur l’île de Vancouver est un petit village très attachant; il y a là un coté un peu bohème, un peu hippie qui ajoute un charme indéniable à l’endroit. La culture du surf y est omniprésente et les plages sont parmi les plus belles de la côte Pacifique. Au delà du surf, il y a de la randonnée en vélo ou à pied le long des côtes à partir desquelles les vues sont à couper le souffle. C’est aussi à cet endroit que se trouve le Wickaninnish Inn, un magnifique établissement Relais & Châteaux qui a su se démarquer dans le monde de par son site et la qualité de prestation de ses services. Même si la météo est généralement grise et pluvieuse, il y a quelque chose de mystérieux qui se dégage à cet endroit.

Vancouver. C’est certain que la pandémie ne rend pas service aux centre-villes ces jours-ci…Certains commerces, dont des hôtels comme le Trump, le Rosewood ou le Shangrila, sont fermés pour une période indéterminée; des restaurants moins animés, des locaux à louer, bref, rien pour dynamiser une ville. Il reste que Vancouver est toujours aussi magnifique avec son relief urbain, ses montagnes, son parc Stanley et sa baie la reliant au Pacifique.

Vue du pacifique à partir du phare de Ucluelet

Whistler. Sans le ski, ce village resort à la Tremblant, a peut-être un peu moins d’attrait. Mais si on aime le golf, le vélo de montagne ou le hiking, l’endroit qui fût co-hôte des jeux olympiques d’hiver 2010, a sur son territoire des installations parmi les meilleures de l’industrie.

Vélo de montagne à Whistler

Kelowna et la vallée d’Okanagan. Des points de vue spectaculaires sur les lacs avoisinants, des vignobles de grande qualité et une certaine douceur de vie font de cette région le lieu privilégié de plusieurs canadiens qui songent à la retraite. Ce n’est donc pas un hasard si plusieurs résidents de Vancouver et Calgary choisissent maintenant Kelowna, presqu’à mi-chemin entre les deux villes. Une température clémente à l’année, du soleil et du vin, quoi demander de plus!

La vallée d’Okanagan, ses vignes et son lac

Que faire :

  • L’île de Vancouver, un environnement plus grand que nature. De Tofino en descendant vers le village de Ucluelet, on doit en profiter pour faire du vélo sur les pistes cyclables du parc national Pacific Rim, marcher sur les trottoirs de bois de la Rainforest Hiking Trail et toucher à ces cèdres géants, ou longer la plage sauvage de Long Beach. À la pointe d’Ucluelet, la randonnée qui se rend jusqu’au phare est mythique, de par ses points de vue sur l’océan Pacifique. Pluvio, un charmant petit restaurant qui comporte aussi quelques chambres, se démarque par sa cuisine locavore; que les meilleurs produits de la mer et de la terre à son menu.
  • Peak 2 Peak. À mon grand regret, je n’ai pu le faire car il ont dû momentanément fermer l’installation à cause de la pandémie. Next time. L’idée de se rendre d’un sommet à l’autre, de Whistler à Blackcomb, en 10 minutes de vues vertigineuses, me plaît beaucoup. C’est encore aujourd’hui la remontée mécanique avec la plus longue portée au monde entre deux pylônes.
  • À quelques kilomètres du centre de Kelowna, le vignoble de Mission Hill fait partie des incontournables de la vallée d’Okanagan. Œuvre de l’architecte Tom Kundig, le bâtiment vinicole fait de pierres, de bois et d’acier, est entouré de vignes et de jardins exposant une collection de sculptures contemporaines. Un ravissement pour les yeux. Pour une expérience plus artisanale mais tout aussi stimulante, tout juste à côté, les producteurs derrière le vignoble The Hatch méritent certainement une visite.
Le vignoble Mission Hill

Où manger :

Kissa Tanto

Non loin de la rue Hastings, dans l’Est de Vancouver dans un quartier on ne peut plus éclectique, se trouve au deuxième étage, un restaurant qui allie cuisine italienne et japonaise. Drôle de mélange mais complètement réussi. D’ailleurs, assez pour faire la liste des meilleurs nouveaux restaurants au Canada selon le magazine En Route en 2016, souvent une référence en matière de gastronomie canadienne. Et le lendemain soir, on mange au Ugly Dumpling, une cuisine asiatique faite de produits locaux, une adresse chouchou de la clientèle locale; le staff meal, bon, bon, bon…

Un restaurant à l’allure d’un lounge, le Kissa Tanto

Wolf in the Fog

À Tofino, le chef de ce restaurant a su mettre en valeur les produits de la mer juste à côté. Un décor chaleureux tout de bois , un bar invitant et un service sympathique par un des nombreux québécois qui ont choisi la région pour une ou plusieurs saisons. Dans le même secteur, tout près du quai, il y a aussi le 1909 Kitchen. Plus qu’une vue sur la baie, cet endroit démontre bien toute la convivialité des résidents du village.

Le bar du Wolf in the Fog
La terrasse du populaire 1909 Kitchen

Home Block at CedarCreek

Ouvert que depuis une année, le vignoble de Home Block at CedarCreek est rapidement devenu une référence dans la vallée d’Okanagan. Bien sûr les vins, mais aussi l’architecture du lieu, le tasting room et une cuisine innovante nous donnent le goût d’y passer l’après-midi au complet….Tout juste à côté, de ce même groupe propriétaire du Mission Hill, le vignoble Martin’s Lane se fait un peu plus discret dans son approche en privilégiant les visites sur rendez-vous seulement. Encore une fois un bâtiment exceptionnel crée par l’architecte Tom Kundig.

Le tasting room du Home Block at CedarCreek
Et le restaurant du Home Block at CedarCreek

Où dormir :

Loden Hotel

Un des hôtels les plus intéressants de Vancouver. Bien situé au centre de la ville, on le choisit comme port d’attache. Un service empressé, un décor moderne et enveloppant, une fenestration généreuse qui offre une vue sur le centre-ville, la baie et les montagnes des alentours.

Une chambre de l’hôtel Loden

Sparkling Hill Resort

Propriété de la famille derrière les boutiques de cristaux Swarovski, ce premier établissement hôtelier de l’entreprise est pour le moins surprenant. On reconnaît partout le lien avec les cristaux Swarovski que ce soit dans l’architecture extérieure du bâtiment, ou dans la décoration des espaces intérieurs; il y a partout dans cet hôtel une curieuse rencontre entre la nature et le côté flamboyant d’un bijou. Le site est exceptionnel, perché au dessus du lac Okanagan, et le spa est devenu une destination en soit dans cette région du pays. À près d’une heure de voiture au nord de Kelowna, le trajet en vaut la peine pour séjourner dans cet établissement de choix. Non loin de là, si on a le goût de sortir du Sparkling Hill sans trop s’éloigner, le vignoble 50th Parallel est un bon choix pour une visite ou le dîner le soir.

Une chambre du Sparkling Hill Resort
Vue du lac Okanagan de la salle à manger du Sparkling Hill Resort

Wickaninnish Inn

Le Wickaninnish est à l’ouest ce que le Fogo Island Inn est à l’est; des auberges hors norme, éloignées de tout, offrant des prestations impeccables, en mettant en valeur des lieux où la nature est reine. Sa salle à manger, The Pointe, est réputée comme étant une des meilleures tables dans l’ouest du pays. Cette auberge, perchée sur du roc, tout au bout de la magnifique plage Chesterman, est l’endroit idéal pour regarder les adeptes du surf qui affrontent les éléments de la nature d’une force redoutable. Tout juste en face, il y a l’hôtel Zed, avec une approche plus funky, colorée et accessible; avec des nouvelles propriétés aussi à Victoria et Kelowna, le Zed nous suggère maintenant de faire un tour raccourci de la province. Et pour ceux qui préfèrent le Glamping à Tofino, le Wildpod situé au bord de l’eau en plein cœur du village est bien cool. Les autres tentes, celles du Relais & Châteaux Clayoquot Wilderness Resort offrent en saison un produit de luxe du style éco-safari lodge hors du commun dans un site isolé de tout, en plein cœur de la biosphère Clayoquot.

Les chaises du Wickaninnish Inn à la plage Chesterman sur l’île de Vancouver
Vue de la mer du balcon du Wickaninnish Inn
Lobby de l’hôtel Zed à Kelowna


rgermainauteur

rgermainauteur

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: