Loading

Road trip au Texas

On dit que everything is bigger in Texas et il suffit d’un road trip pour se rendre compte que c’est tellement vrai. Les chapeaux de cowboy, les boucles de ceinture, les T-bones? Big. Les pick-ups, les maisons, les power centers? Big, big. JFK à Dallas, La NASA à Houston, leurs égos? Big, big, big! Mais dans cet état hyper conservateur, cette mer rouge, on y retrouve aussi du très bleu, avec deux des endroits qui sont parmi les plus progressistes du continent. Austin, ville universitaire qui a un ADN marqué pour la musique avec entre autres son réputé festival South by Southwest SXSW, propose une ouverture d’esprit et une ambiance de fête hors du commun, une gastronomie savoureuse fortement teintée de tex-mex et de barbecues, et aussi un regard résolument tourné vers la culture, les médias interactifs et l’environnement. Certainement une ville parfaite pour un weekend exaltant. L’autre surprise étonnante est Marfa, petit village de 1700 habitants à la frontière du Mexique à 6 heures de route de tout. En 1956, Marfa fût le lieu de tournage de « Giant » avec James Dean et Elizabeth Taylor; aujourd’hui, c’est plutôt un lieu d’exposition à ciel ouvert des œuvres de Donald Judd mais aussi un espace de création et de diffusion pour des artistes en art contemporain. C’est également à ce lieu, en plein milieu du désert, qu’on peut voir la désormais célèbre fausse boutique Prada qui nous invite à porter un regard sur la surconsommation dans notre monde actuel…Hmmm…Only in Texas!

Fausse boutique Prada

Que faire à Dallas:

  • Il faut évidemment se rendre au 6th Floor Museum situé dans l’édifice même d’où Lee Harvey Oswald tira sur le président américain. On ne peut qu’être bouleversé de voir la vue en contrebas de la rue marqué d’un X où Kennedy fût atteint mortellement. Et contrairement à ce qu’on peut voir sur le film d’époque ou les reconstitutions de la scène, c’est assez surprenant de réaliser la petitesse du lieu; et non loin de cette tristement célèbre Plaza Dealey, il y a aussi le sobre mais imposant mémorial de JFK.
  • Aller voir la boutique Wild Bills Cowboy shop; Un des plus grands choix de bottes, de chapeaux et d’accessoires de tout le Texas. Pour nous, ça serait fantastique d’y aller pour se préparer à l’Halloween ou aller à St-Tite, pour les Texans, c’est véritablement un mode de vie.
  • La fondation Ross Perot a largement contribué à la création d’un nouveau musée de la Nature et de la Science; un bijou d’architecture. À voir à l’intérieur comme à l’extérieur.
6th floor museum
Wild Bills Cowboy Shop
Musée Ross Perot

Où manger :

Knife

C’est connu, aux Etat-Unis on y retrouve certains des meilleurs steakhouses dans le monde, et celui-ci fait la liste. Ouvert que depuis 2014, le chef James Beard a crée dans le temps de le dire un classique.

Où dormir :

The Joule

En plein coeur du centre-ville, tout juste à coté du premier Nieman Marcus et de plusieurs boutiques exclusives comme Traffic ou Forty Five Ten, cet hôtel mélange le contemporain dans un bâtiment historique; sa piscine dont une partie flotte dans les airs est spectaculaire tandis que ses deux restaurants, le CBD Provisions, réputé pour ses grillades et le Americano pour sa cuisine italienne moderne, sont de belles références en ville.

Hôtel The Joule

Que faire à Austin :

  • Se promener sur South Congress et vivre au rythme de cette ville d’ambiance. Des restaurants, des boutiques, des galeries d’art, des camions de rue, des motels revisités, tout ça dans un beau désordre planifié.
  • Je sais c’est bizarre, mais une des activités très courues du printemps à l’automne est de se rendre sous le pont de South Congress pour voir les dizaines de milliers de chauves-souris quitter le pont dès le coucher du soleil; les centaines de personnes présentes lorsque j’y étais semblaient toutes aussi impressionnées que moi.
  • Aller au magnifique parc Zilker pour se rendre à l’immense piscine naturelle Barton; certainement une des meilleures façons de se rafraichir d’une journée qui peut être assez chaude…
le park Zilker et sa piscine Bolton

Où manger :

June’s all day

Parce que ce restaurant et bar à vin est animé, sympathique, délicieux avec une terrasse en plein coeur de South Congress. Le très dynamique groupe de ce concept est aussi à la tête de quelques unes des bonnes adresses en ville telles le Perla’s Oyster bar ou le Elizabeth St. Café

Uchi

On sort ici du japonais traditionnel et le chef Tyson Cole fait des miracles en ajoutant des influences texanes dans des sushis et autres spécialités asiatiques. Un délice!

Où dormir :

The Line

Il y a des petits motels qui sont devenus des références de design, tels le San Jose ou Saint-Cecilia. Ils sont fabuleux. Aussi pétillant dans son approche, le nouveau The Line a repris un édifice mid-century et en a fait le nouveau coeur de l’action pour bien des gens qui aiment la fête.

Profil de Austin avec l’hôtel The Line

Hotel Carpenter

Un nouvel hôtel tout à fait à l’image de la ville. Un décor un brin éclectique, une clientèle jeune et allumée, une ambiance vibrante. Le restaurant et le café sont vite devenus des rendez-vous pour les habitués du quartier.

Que faire à Marfa :

  • Oui plus ou moins 6 heures de route à partir de Dallas, c’est long. Mais cela est nécessaire pour se rendre à Marfa, et je dois dire que l’éloignement du trajet ajoute encore plus à l’exotisme de l’endroit, en plus d’avoir l’impression de suivre les traces de Thelma et Louise…Maintenant arrivé, on s’imprègne du lieu en visitant la Fondation Chinati et les oeuvres contemporaines de Donald Judd. Vraiment unique.
  • Je mentionnais plus tôt la boutique Prada; encore une fois, on prend la route pour 30 minutes afin d’en arriver là, une oeuvre percutante. Dans l’autre direction, l’oeuvre qui représente un Target en version mini donne l’impression d’une récupération moins réussie; ne vaut pas le détour.
Installation des oeuvres de Donald Judd

Où manger :

Capri

Le restaurant Capri du motel Thunderbird a derrière sa façade plutôt tranquille une magique terrasse et un bar offrant les meilleurs cocktails et plats à saveur tex-mex, version moderne.

Stellina

Le restaurant de l’heure; cuisine italienne servi au comptoir du bar prédominant de l’endroit. Assez particulier de côtoyer la clientèle qui vient de partout; à voir l’énergie qui s’y dégage, on pourrait facilement se croire dans un restaurant de Brooklyn qu’à celui d’un petit village grand comme ma main situé dans le milieu d’un désert.

Restaurant Stellina

Où dormir :

El Cosmico

Véritable icône d’un concept d’hébergement hors normes. On peut y dormir dans des tentes tipi, des yourtes et des roulottes Airstream restaurées. Heureusement que les nuits sont fraiches dans le désert… Probablement l’hôtel et les chambres les plus instagrammées au pays.

Hotel Saint George

Plus conventionnel que le Cosmico mais quand même au doux rythme du village. Belle piscine, boutique de magnifiques livres de type table à café dans le hall de l’endroit et chambres au design imprégnées de l’ouest du Texas.

Hôtel Saint-George

Que faire à Houston, à Forth Worth…

  • J’avais un grand intérêt d’aller visiter le Houston Space Center, où la NASA a ses quartier généraux. Extrêmement fascinant de voir une véritable fusée du programme Appolo, vestige d’une expédition finalement annulée, de marcher à l’intérieur d’une navette spatiale et de son transporteur, un Boeing 747 modifié et de visiter le centre de contrôle où tout s’est dit, du « we have landed on the moon » au « Houston, we’ve got a problem ». Il s’y passe encore bien des choses dont la préparation d’un éventuel retour à la lune et l’exploration de la planète Mars, mais on a quand même l’impression de voir un peu la relique d’une gloire passée, celle des belles années de la dernière moitié du 20ème siècle.
  • On pourrait croire que Fort Worth qui partage son aéroport avec Dallas est une ville jumelle de cette dernière, mais il en est autrement. L’esprit y est encore plus western qu’ailleurs; à presque une heure de Dallas, on s’y rend pour visiter le site historique de Stockyards qui fût à l’époque le plus grand centre d’encan de boeuf au monde. On peut penser qu’on visite un village reconstitué mais il y a encore de vrais cowboys, de vrais rodéos et le plus grand « Honky Tonk » au monde, Billy Bob’s Texas, quand on prend la danse en ligne au sérieux!
Fusée d’Apollo d’une mission annulée
rgermainauteur

rgermainauteur

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: