Loading

Le temps des fêtes ( ou de la fête ) à Londres

De passer quelques jours durant le temps des fêtes à Londres est aussi rassurant que de regarder pour la huitième fois Love Actually; l’ambiance est euphorique, teintée des traditions de Noël avec quelques touches de folie, à l’image de cette capitale du monde. Les magasins bondés montrent leurs plus belles vitrines, les rues décorées de lumières se rivalisent d’originalité entre elles et les restaurants sont animés par des clients déjà festifs qui se préparent justement aux fêtes de ce temps de l’année. Je ne sais pas si cela peut avoir un rapport avec les changements climatiques, mais Londres, réputée comme étant une ville pluvieuse, semble maintenant un peu plus à l’abri des intempéries; souvent en décembre, le temps est frais mais radieux.

Cour intérieure du musée Victoria & Albert

Voici certaines de mes dernières découvertes lors de mon récent passage à Londres. Il y a aussi d’autres adresses et activités que j’avais noté dans la section Angleterre de mon blogue en mai 2017; j’avais visité Londres à ce moment et y avais indiqué mes coups de cœur, qui aujourd’hui le sont encore.

Vue du haut de l’hôtel Shangri-la à l’édifice Shard

Que faire :

  1. Aller se perdre dans le Borough Market qui est probablement un des beaux marchés d’Europe. Produits frais de toutes sortes, comptoirs de cuisine de rue de toutes les ethnies, kiosques de fromages fins, c’est certainement l’endroit idéal pour prendre le pouls de la cité.
  2. Un grand classique, aller voir une comédie musicale à Londres fait partie des incontournables. Cette fois-ci, j’ai voté pour le récent hit, Tina, qui raconte la vie de Tina Turner. Bon, peut-être pas aussi puissant que Hamilton, mais il n’en demeure pas moins que l’intensité et l’énergie dégagées à travers des chansons comme Better Be Good to Me et The Best ne nous laissent pas indifférents…Debout tout le monde!
  3. Se rendre à l’arrière de la station King’s cross pour découvrir le secteur revitalisé de Coal Drops Yard que des compagnies telles que Google s’y sont installées. On y trouve un mélange de boutiques éclectiques, dont le magasin phare de Tom Dixon, le café Alain Ducasse ou le cinéma Everyman qui inclut dans son billet d’entrée un négroni; des cinémas comme celui-là, on en veut plus!
  4. L’édifice Shard, la plus haute tour d’Europe de l’ouest mérite une visite à sa plateforme d’observation pour admirer la ville du haut de ses 72 étages. Logeant à la fois des bureaux, des appartements de grand luxe et un hôtel Shangri-la où il est possible d’aller visiter son hall au 35ème étage pour un repas avec vue, le thé ou le cocktail.
  5. J’aime l’automobile et son histoire. Le musée Victoria & Albert, un leader dans le domaine de l’art et du design, présente Cars: Accelerating the modern World, et ce jusqu’au 19 avril 2020.
Negroni au cinéma Everyman
Marchand de poissons au marché Borough
Magasin phare du désigner Tom Dixon
La Jaguar type E électrique utilisée par Harry et Meghan à leur mariage, présentement en vedette au musée Victoria & Albert.

Où manger :

Brawn

Ça fait beaucoup penser au Café du Clocher Penché à Québec. Situé dans un quartier plutôt résidentiel de East London, il fait partie des meilleures nouvelles tables de Londres et aussi du réseau des tables que les chefs préfèrent.

L’art du grill au restaurant Brat

Brat

Dans Shoreditch, sorte de Mile End de Londres, sur la rue Redchurch entre Aesop et l’incontournable restaurant indien Dishoom, Brat présente une cuisine sans artifice mais savoureuse sur charbon de bois. C’est sûr que c’est bon, le type au grill venait du Toqué à Montréal. Une belle adresse.

Où dormir :

Hôtel The Standard

Pour le plus récent établissement de ce groupe américain qui crée des hôtels résolument glamour, le lieu choisi se situe en face de la station King’s Cross, un secteur en grande transformation depuis les dernières années. Installé dans un magnifique édifice brutaliste, le design intérieur du Standard met en évidence les meilleurs éléments des années 70, tapis shag, luminaires en plastique de couleur, chaises tubulaires en chrome…Decimo, le restaurant au dernier étage avec sa cuisine d’influence mexicaine et sa musique soûl est présentement un des endroits les plus hot de la ville. J’ai eu la curieuse impression que les gars et les filles ressemblaient presque tous à Lenny Kravitz et à Kate Moss…

Le design rétro chic des années 70 à l’hôtel Standard
Hôtel The Standard

Hôtel Rosewood

À vrai dire, on ne dort pas là, c’est monstrueusement cher. C’est le plus récent des palaces londoniens qui vient d’ouvrir à côté des icônes que sont le Claridge’s, le Connaught, le Dorchester, le Savoy, le Berkeley etc…Cependant, rien ne nous empêche d’aller prendre un verre bar du Rosewood, le Scarfes, afin de s’imprégner de l’ambiance des chics clubs privés.

Noël au somptueux Rosewood

Hôtel Nobu

À la base des restaurants fondés par Robert De Niro et le chef Nobuyuki Matsuhisa, ce groupe a maintenant quelques hôtels de luxe à son actif dans des endroits tels que Ibiza, Miami, Los Cabos et maintenant Shoreditch dans le secteur est de Londres. Un charme Nippon qui devient apaisant dans un quartier en effervescence reconnu pour son échelle humaine, sa créativité et sa culture. Dans le même secteur, des hôtels tout aussi intéressants mais plus accessibles comme le Citizen M, The Hoxton ou l’hôtel Ace.

Le chic tout japonais de l’hôtel Nobu dans Shoreditch
Chambre de l’hôtel Nobu
Le charmant secteur de Seven Dials
rgermain

rgermain

LEAVE A COMMENT

%d bloggers like this: